MODE D'UTILISATION DE LA TABLE D'EVALUATION APS

Introduction

La Table d'Evaluation de l'Attachment Pendant le Stress s'utilise avec de jeunes enfants depuis la naissance jusqu'a l'age de 18 mois afin de déceler une réaction anormale mère-jeune enfant au cours de situations bénignes à modérément stressantes.  La table quantifie le processus réciproque de 'attachment mère-jenue enfant alors que ce dernier est sous le stress d'un examen medical courant.  On peut également utiliser la table d'évaluation au cours d'autres situations qui provoquent un etat de tension chez la mère et le bébé.  Lorsqu'ils sont stresses, les jeunes enfants recherchent naturellement la présence de leur mère; les mères recherchent naturellement la presence de leur enfant et les réconfortent quand elles les percoivent en danger ou en detresse.  De telles interactions relèvent de la catégorie générale des comportements d'attachment.  La table comprend six modalités d'attachment fondamentales: la fixation du regard, l'expression vocale, le concact physique, l'etreinte, l'affect et la proximité.  Ces modalités sont subdivisees en composants et corresondent aux réactions mère-jeune enfant observées cliniquement au cours de situations stressantes qui suscitent un état de tension et d'anxieté chez la mère et/ou l'enfant.  Les reactions dans chaque modalité sont graduées de 1 à 5 pour indiquer l'intensité croissaante de la relation mère-jeune enfant qui peut subvenir durant un épisode de stress. De maniere générale, le comportement à la basse extréméte de la table d'evaluation (1) indique l'isolation ou l'abstention anormale face à l'attachement, et les réactions  à la haute extrémeté (5) indiquent le comportement anxieux ou l'état affectueux anormaux.  La partie du haut de la table d'évaluations établie sur une page unique quantifie le comportment de l'enfant avec sa mère et la partie du bas quantifie le comportement de la mère avec le jeune enfant pendant la situation stressante.

Applications

La Table APS s'utilise lors de l'examen pédiatrique ainsi que lors d'autres situations où se produit un état de stress relativement courant chez les parents et les bébés.  Par exemple, ceux qui exercent dans des centres pour la santé mentale ou la protection infantile peuvent utiliser la table afin d'évaluer l'attachement mère jeune enfant au moment des retrouvailles qui suivent l'état de stress causeé par leur brève séparation.  De plus, il se produit souvent un état de tension légère et un recouvement lorsque, à la sortie de son bain, le bébé est soulevé hors de l'eau, séché et habillé.  Quel que soit le cadre dans lequel elle est utilisée, la table peut remplir certaines ou toutes les functions suivantes:  

   1) Organiser et noter l'évaluation du clinicien quant à l'adéquation des réactions dyadiques entre la mère et jeune enfant

   2) Documenter le besoin de soins psychologiques et de ceux reliés au développement dans le but de prévenir la cristallisation des modes pathologiques d'interaction sociale.

   3) Documenter l'efficacité des efforts d'intervention précoces en notant l'amélioration des indicateurs cliniques d'attachment lorsqu'ils sont utilisés longitudinalement durant les 18 premiers mois dans des relations mère-jeune enfant anormales.

   4) Instruire en augmentant la perception du clinicien et du parent quant aux composants de l'interaction mére-jeune enfant, base fondamentale du développement psychologique.

Mode d'Utilisation pour l'Application et l'Evaluation

Le Clinicien procédent à l'examen ou tout observateur indépendant peut appliquer la table APS dans la clinique pédiatrique.  D'une manière gérérale, on n'informera pas la mère des détails de l'observation de sorte qu'elle ne puisse modifier son attitude habituelle; pour la méme raison, l'examinateur pourra juger bon de laisser la mère tenir le bébé ou de l'installer sur la table d'examen.

En utilisant la table on observera l'interaction mère-enfant PENDANT que l'enfant subit l'examen pédiatrique (l'épisode de stress) et IMMEDIATEMENT APRES (l'épisode de retrouvailles et de recouvrement).  Utilisés ensemble, ils constituent la SEQUENCE STRESS/RECOUVREMENT. Dans la plupart des examens pédiatriques, la dernière phase comprend l'examen de la téte, des yeux, des oreilles, du nex et de la gorge.  En général, cet examen prend 3 minutes et représente la phase la plus difficile pour la mère et l'enfant.  La période qui suite immédiatement cette phase (environ 3 minutes) constitue le moment ou la mère et l'enfant se retrouvent et où l'état de tension s'apaise.  Il existe également, dans des environnements non-pédiatriques, une montée et une chute de l'état de tension autour d'un évènement stressant.  On effectue l'évaluation en portant l'attention sur la période de stress la plus intense (par exemple, les 3 dernières minutes de l'examen pediatrique) et sur la periode de baisse de l'etat de tension (les 3 premieres minutes de la phase de recouvrement).  IMMEDIATEMENT APRES AVOIR OBSERVE LA SEQUENCE STRESS/RECOUVREMENT, on notera d'un cercle la description comportementale la mieux approprée à la réaction de la mère et de l'enfant dans chaque modalité d'attachement au cours de la séequence.  Il peut quelquefois exister une incertitude quant à la description exacte qui doit étre noté d'un cercle.  Dans ce cas, la personne responsable de l'évaluation devra sélectionner celle qui est la plus approchée etpourra choisir d'ajouter une note explicative en marge.  Dans le cas où une modalité d'attachement déterminée, telle que l'étreinte, n'est pas apparue, on entourera la mention "non-observée" de sorte qu'une annotation figure dans chaque catégorie.

Definitions Opérationnelles

Etreinte: la posture que la mère et l'enfant s'accordent mutuellement lorsque l'enfant se trouve dans les bras de sa mère.                                   

Fixation du Regard: le contact direct du regard dans une dyade et le maintien de ce contact.             

Expression Vocale: l'expression vocale de sons au profit du partenaire dans la dyade mère-enfant.  On estime que les pleurs de l'enfant sont un indicateur vocal de désarroi pendant le stress qui indique à la mère son intensité.

Contact Physique (a): le contact direct physique entrepris soit par la mère soit par l'enfant pour jouer ou avoir de l'attention sans soutien physique.

Contact Physique (b): le retrait du contact direct physique entrepris soit par la mère soit par l'enfant.

Affect:  les expressions faciales indiquant les états émotifs.  Une expression neutre n'est pas inhabituelle ni anormale pour un individu en état de stress.

Proximité:  l'etat d'étre proche pres de, ou à coté d'un autre.  Dans le contexte de la table APS, ce terme fait référence à l'enfant qui maintient soit le contact physique soit le contact visuel avec la mère, et à la mère qui maintient le contact physique ou qui se trouve à portée immédiate de l'enfant.

Rarement: le comportement se présente une fois en passant, ou peu souvent; il ne se produit pas souvent pendant la période d'observation.

Occasionnellement: le comportement se présente de temps à autre et de temps en temps durant la période d'observation.

Fréquemment: le comportement se produit souvent mais pas tout le temps de la période d'observation.

Interprétation de l'Evaluation

En général, on évalue les comportements normaux à 3 et 4 sur la table. Lorsqu'un jeune enfant ou une mère a une évaluation à 1 ou 2, cela suggère la possibilité que l'enfant ou la mère évite le contact out ne réagisse pas à la manifestation de tension de l'autre ni aux tentatives d'attachement.  Dans le cas d'une évaluation à 5, on devrait s'inquiéter de savoir s'il existe une intense interaction accompagnée d'extrème anxiété ou une profonde et rare réaction au stress.  De plus, dans le cas de dyades où un membre est évalué à 1 ou 2 et l'autre à 5, il existe une dissynchronie qui peut avoir une signification pathologique.  En tirer une évaluation unique ou "correcte" ne représente pas l'utilisation propre de la table  Afin d'interpreter les évaluations avec la plus grande efficacité, on se servira des indicateurs d'attachement comme guide en vue de l'adéquation de l'interaction dans une paire donné mère-enfant.  Des études montrent qu'un attachment déviant est associé à des retards subséquents dans le développement psychomoteur, à un moyen intrapsychique et pathologique de diriger l'état de tension et d'agression et à l'incapacité de remettre à plus tard les plaisirs, tout ceci se produisant avec les troubles du comportement qui les accompagnent.  Lorsque des comportements de 1, 2 ou 5 surviennent au cours de 2 observations successives, on procede à une modification du diagnostic puisque, une fois etablis, les modèles nuisibles d'interaction mère-jeune enfant offrent peu de changement à moins d'une intervention thérapeutique.  L'exception se présente chez les très jeunes enfants ou bébés prématureés qui ont une réaction altténuée normale.  Ils peuvent avoir une évaluation à 2 pour la fixation du regard, l'expression vocale, le contact physique (a) et la proximité dans leurs premières semaines de vie.

Variables

La capacité d'un jeune enfant à supporter l'etat de tension ou à réagir au réconfort peut étre affecté par la maladie ou la faim.  De méme, les aptitudes de la mère peuvent étre affectées par des perturbations simultanées dans son existence.  Les notes du dossier médical devront le mentionner et la table APS pourra donc permettre l'évaluation de l'aptitude de la mère et du jeune enfant à compenser le stress supplémentaire, ou de leur vulnérabilité à l'absence de compensation ainsi que des comportements traumatiques qui s'ensuivent.  D'autre part, un examen médical éprouvant peut intensifier le stress lors d'évènements habituels.  Dans le cas où des circonstances inhabituelles se présentent lors de l'évaluation, il faudra donner une brève explication dans la case prévue à cet effet au bas de la table.  En règle générale, les pères accompagnent moins fréquemment que les mères leus enfants mais la table APS peut étre utilisée avec efficacité pour évaluer l'interaction pere-enfant.  Lorsque les enfants ont dépassé l'àge de 18 mois, leur comportement devient de plus en plus complexe et l'utilisation de la table APS est moins importante.

© 2007, 2017 Nouvelle Edition, HENRY MASSIE, M.D. &  B. K. CAMPBELL, PH.D.